Sophrologie et sport

C'est le docteur Raymond ABREZOL qui a fait entrer la sophrologie dans le monde du sport en 1967, en participant à la préparation de l'équipe de ski suisse pour les Jeux Olympiques de 1968.

Il faut dire qu'elle y a toute sa place car les performances d'un sportif sont non seulement liées à ses capacités physiques et techniques mais aussi à sa force mentale.

Tant en sport individuel que collectif, à un niveau professionnel qu'amateur, la sophrologie apporte au sportif les outils pour gérer le stress, la concentration, la performance et la récupération.

La sophrologie permet d'améliorer la performance technique et physique mais aussi le plaisir du sportif.

Elle lui permet : 

> de prendre conscience de son corps et de ses mouvements

> de gérer la pression, l'anxiété, le stress (un excès de stress présente des dangers : rétrécissement du champs de vision, mauvaise coordination motrice, pensées parasites, blessures dûes à des tensions musculaires trop importantes ou à un manque de concentration...)

> d'optimiser l'entraînement (par un travail sur la concentration et la motivation) et la récupération (en améliorant le sommeil)

> de se projeter positivement avant une compétition, un match, un parcours

> de contrôler ses émotions (excitation, peur, doute)

> d'améliorer l'attention, la concentration et la mémorisation

> de s'adapter à son environnement

> de générer l'énergie nécessaire au bon moment

> de développer la combativité, de lutter contre le découragement

> d'améliorer la confiance en soi et l'estime de soi

> de gérer les échecs et les douleurs

> de prévenir le surentraînement, les blessures, la dépendance...

> de favoriser la cohésion d'équipe

Intérêt de la sophrologie dans la pratique du sport
Applications concrètes de la sophrologie dans le sport

> Avant la pratique du sport​​

prise de conscience ​du schéma corporel (connaissance de son corps et de ses limites)

> stimulation de la concentration

> renforcement de la motivation

> développement de la confiance en soi

> Pendant la pratique

> consolidation de la motivation

> affermissement de la résistance physique et mentale

> stimulation de la créativité et de la capacité à anticiper

 

> Après la pratique

> travail sur la prise de recul par rapport à la performance réalisée

> facilitation de la récupération physique et mentale

> gestion de la défaite et des douleurs/blessures (stimulation de la motivation pour continuer l'entraînement et la compétition)

Intérêt particulier de la sophrologie dans la pratique du golf

Jack Nicklaus considérait que  "la réussite d'un coup est constituée à 10% par le swing, pour 40% par la préparation technique et pour 50% par la visualisation mentale".

Pratiquer le golf c'est combiner maîtrise technique, vision stratégique et contrôle de soi.

Concernant l'acquisition du geste, la sophrologie complète formidablement bien l'enseignement technique en permettant au golfeur de prendre conscience de ses tensions physiques et de ses émotions (peur, doute...) ; lesquelles parasitent son swing ou son putt. Elle lui permet ainsi d'en augmenter la précision.

Par ailleurs, un golfeur doit savoir analyser le terrain, les conditions météorologiques et le jeu de ses adversaires. Il doit aussi distinguer ses propres erreurs, être conscient de ses atouts, savoir où et quand prendre des risques. L'utilisation de la visualisation mentale est très intéressante dans cet aspect stratégique du golf notamment dans le choix de trajectoire ou du coup à jouer, le golfeur tirant profit de son vécut et de son imagination.

Enfin, la sophrologie permet au golfeur de renforcer sa concentration, de rester focalisé sur le jeu et son objectif de parcours, en stimulant sa capacité à oublier le coup précédent, à se mobiliser rapidement et à garder confiance, même lors de passages difficiles.

Ce qu'ils en disent...

Tennis :

Cédric PIOLINE, capitaine adjoint de l’équipe de France de Coupe Davis : « la sophrologie fait partie de la préparation de tout grand sportif, au même titre que la préparation physique. »

Athlétisme

Maurice RAUX, triathlète : "la sophrologie m'a permis d’éliminer toutes les pensées ou actions parasites pour être à 100% dans l’action. J’ai augmenté mes performances."

Karaté :

Nadège AIT-IBRAHIM, Championne du monde des plus de 78 kg : "La sophrologie m’aide à libérer les tensions au niveau des épaules et du cou et me donne plus confiance car désormais j’ai une arme en plus pour combattre le mauvais stress qui m’a souvent faire perdre des compétitions."

Football :

Cécile LOCATELLI : "J’ai vraiment eu besoin de la sophrologie après ma grave blessure au genou, car je faisais des crises d’angoisse que je n’arrivais pas à contrôler. J’ai beaucoup travaillé sur le lâcher-prise afin d’accepter mon état. Ensuite, j’ai travaillé sur l’imagerie mentale, afin de retrouver les gestes de haut niveau".

Vu sur : sophrologie-actualite.fr
le 23 octobre 2018
Sport : les bénéfices de la sophrologie validés scientifiquement
les_bénéfices_de_la_sophrologie_en_sport
Vu sur : lechorepublicain.fr le 5 décembre 2017
Le club de tennis de Châteaudun mise sur la préparation mentale pour améliorer confiance en soi et performance
 la préparation mentale pour améliorer confiance en soi et performance

Angélique AGOSTINI GODIN

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle

© 2016 AAG

06 78 07 44 78